Chapitre 10 : le travail dans la distribution de gros

Une enquête chez un petit grossiste de médicaments (Pharmaco)

Cédric Lomba a réalisé une observation de trois semaines à Pharmaco, une coopérative belge de pharmaciens. Les pharmaciens non-héritiers qui l’ont créée dans les années 1960 cherchaient à concurrencer les pharmaciens installés et les chaînes de pharmacies en obtenant de meilleurs prix d’achat auprès des fournisseurs et, ensuite, en se réappropriant une partie de la marge de la répartition. Au moment de l’observation directe menée dans cet établissement en 2007, comprenant la réalisation de tâches de manutention, la coopérative regroupait plus de 200 pharmaciens et employait plus de 40 manutentionnaires.

La charte de qualité (affichée dans le dépôt)

0 Chartre de qualité - copie

Photo : Cédric Lomba

La coopérative est donc sous contrôle de pharmaciens propriétaires de pharmacies, dont le directeur de l’établissement, et les pratiques d’organisation relèvent autant de logiques professionnelles que de logiques gestionnaires. Il n’y a par exemple pas de personnel spécifique qui soit affecté à l’organisation du travail. On peut voir dans la « chartre de qualité » affichée dans le dépôt que les règles sont déterminées de manière empirique. Au moment de l’observation, le directeur embauche en CDD une femme diplômée de gestion et ayant connu des expériences de travail chez de grands producteurs pharmaceutiques pour tenter d’introduire des instruments formalisés de contrôle du personnel (entretiens individuels, référentiels de tâches, attribution de postes, etc.).

Vue générale du dépôt de médicaments

1 Vue générale du dépot

Photo : Cédric Lomba

Jeunes femmes manutentionnaires au déballage, à la mise en rayon et à la préparation de commandes

2 Manutentionnaires au deballage et encodage de cartons de medicamentfloute

Photo : Cédric Lomba

3 Manutentionnaires à la mise en rayon de medicamentsfloute

Photo : Cédric Lomba

4 Manutentionaire intérimaire à la préparation de commandefloute

Photo : Cédric Lomba

Cet établissement est mécanisé mais les transports de produits nécessitent de nombreuses manipulations. Les manutentionnaires portent des cartons et scannent chaque produit commandé pour connaître son emplacement afin de réaliser les commandes.

La téléphoniste

5 Telephoniste au rangement des produits retournés par les pharmaciensfloute

Photo : Cédric Lomba

Cette téléphoniste, diplômée préparatrice en pharmacie, reçoit des appels des pharmaciens clients pour obtenir des précisions sur des produits particuliers, et range dans les rayons les produits retournés par les pharmaciens.

Arrivage d’un grosse commande de médicaments à ranger

6 Arrivage d'une grosse commande à ranger

Photo : Cédric Lomba

7 Lourds cartons non rangés dans les rayons faute d'espace disponible

Photo : Cédric Lomba

8 Medicament rangés sans être déballés dans l'urgence de la réception de grosses commandes

Photo : Cédric Lomba

Lors de l’arrivage d’une commande, les cartons doivent être déballés pour vérifier si les produits livrés correspondant à ceux qui ont été commandés. Lorsqu’il s’agit d’une grosse commande, les produits sont parfois rangés à même le sol, faute d’espace disponible compte tenu du nombre croissant de produits en stock et faute d’une main-d’œuvre suffisante. Les produits sont également rangés parfois sans être déballés, ce qui rend le travail de préparation de commandes plus difficile ensuite.

Commandes de pharmaciens

9 Commande de moyenne quantité

Photo : Cédric Lomba

10 Petite commande - copie

Photo : Cédric Lomba

Comme les pharmacies sont livrées plusieurs fois par jour, les commandes peuvent parfois remplir un bac plastique, mais elles ne concernent le plus souvent que quelques produits.

Téléphoniste et manutentionnaires (années 1960)

13 Manutentionnaire au contrôle des commandes dans les années 196012 Manutentionnaire à la préparation de commandes dans les années 196011 Téléphoniste à la prise de commande dans les années 1960
Archives Pharmaco

Dans les années 1960, les opérations sont manuelles. Les préparatrices, exclusivement des femmes, doivent aller chercher les produits rangés par nom (et non par code), et vérifier les cartons avant envoi. La téléphoniste reçoit un appel pour chaque commande de pharmacien.

Pharmaciens administrateurs de la coopérative Pharmaco (années 1960)

Réunion de pharmaciens administrateurs de la coopérative dans les années 1960 1Réunion de pharmaciens administrateurs de la coopérative dans les années 1960 2
Archives Pharmaco

Les pharmaciens coopérateurs, des hommes, sont des pharmaciens non-héritiers qui veulent concurrencer les pharmaciens bien installés de la région. La prise en charge de la distribution de gros nécessite alors un travail administratif considérable qui sera facilité ensuite avec la codification des médicaments et l’informatisation des commandes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *